Assurance travaux : Souscrire à une assurance ouvrage pour sécuriser son bien immobilier

Bénéficier d’assurance pour ses travaux de construction est un atout non négligeable. Les clients ont le choix entre les compagnies, les polices et les contrats. Parmi mes contrats aux choix, l’assurance dommage ouvrage permet de garantir la finition de tous travaux entrepris. Pourquoi ? Voici la réponseassurance-travaux

Loi spinetta 1978 : l’appareil légal idéal

La loi Spinetta 1978 incite les professionnels du bâtiment à respecter leur contrat. Il oblige les deux parties (ouvriers et clients) à souscrire à une assurance garantissant l’état des bâtiments construits, ceci, après la fin des travaux. Avant cette loi, les maîtres d’ouvrage vivaient devaient attendre et attendre pour qu’une décision de justice soit prise en leur faveur. Ainsi, cette loi de 1978 permettait aux bénéficiaires d’être remboursés, avant même que la justice ne rende sa décision. Il faut noter que le remboursement se fera uniquement si le contrat d’assurance a été signé avant le début de chantier.

Assurance ouvrage : quels avantages ?

Ce type d’assurance couvre les dépenses liées à un sinistre au niveau d’une construction réalisée dans les limites de la garantie décennale du constructeur. En somme, vous serez remboursés si les dégâts sont dus à une négligence du constructeur et que ces dégâts soient survenus durant les 10 ans de garantie offertes par tout constructeur. Les dépenses prises en charges sont celles qui nuisent gravement à son occupation normale ou mettent en danger la sécurité des occupants (par exemple des fissures aux murs, des canalisations rompues…)

Assurance dommage ouvrage : une obligation ?

Ces dernières années, les experts plombiers du site https://mon-plombier-boulogne-billancourt-92.com ont rencontré plusieurs cas incitant à souscrire à cette police d’assurance dommage. Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure auprès des lecteurs, il se peut que votre habitation ne remplisse  pas la totalité des normes, notamment des normes écologiques. De ce fait, des travaux doivent y être entrepris. Que l’on  parle de maintenance électrique ou sanitaire, de mise en place des dispositifs de sécurité comprenant alarmes et serrures digicode dernier cri, à un moment donné,  la charpente sera sollicitée. Si des malfaçons s’y présentent et que cette charpente a été aménagée dans le cadre d’une assurance décennale, la rectification des malfaçons et sinistres sera prise en charge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *