Tout savoir sur les risques d’explosion d’une chaudière

L’utilisation de la chaudière expose les ménages à des risques d’explosion, surtout si les appareils ne sont pas bien entretenus. Outre l’explosion et l’incendie, la chaudière abimée ou présentant une fuite peut engendrer une intoxication au monoxyde de carbone. Voici ce qu’il faut savoir sur les risques liés à l’utilisation de chaudières.

L’intoxication au monoxyde de carbone

La chaudière peut provoquer une intoxication au monoxyde de carbone, une des premières causes de l’intoxication domestique. Inodore, ce gaz se montre très difficile à détecter et se répand dans l’air à une grande vitesse. En France, environ 100 personnes par an décèdent suite à ce type de problème. On peut toutefois éviter le pire à temps lorsque l’on ressent certains symptômes. Généralement, les personnes ressentent des maux de tête, des nausées et vomissements, une confusion mentale ou de la fatigue. En cas de grande exposition au gaz, la victime peut s’évanouir, tomber dans le coma ou même décéder.

Aérer la maison en ouvrant les portes et fenêtres et sortir de la maison sont les premiers gestes à faire au cas où l’on suspecte une intoxication. Il faut immédiatement couper le gaz et l’électricité et appeler les secours. Ces gestes permettent d’éviter une explosion ou un incendie de la chaudière. En attendant l’arrivée des secours, il ne faut pas pénétrer dans la maison. En effet, une petite étincelle peut suffire à faire exploser le gaz qui s’est propagé dans l’air. Si une explosion a lieu, contactez un pro en urgence.

Comment éviter les accidents ?

Pour éviter une explosion ou un incendie de la chaudière, l’entretien de l’appareil est indispensable. Seul un professionnel qualifié pourra faire un diagnostic de la chaudière et détecter les risques d’incendie. Le spécialiste en chaudières réalisera une étude approfondie de chaque élément et vérifiera l’ensemble de la tuyauterie. A noter que tout type de chaudière peut exploser, qu’il s’agisse de chaudière à fioul, à bois, à condensation, etc.
Le professionnel nettoie chacun des éléments de la chaudière. Il vérifie l’état de l’appareil et débouche les tuyaux si nécessaire. Cet expert s’attèle aussi au ramonage du conduit de fumée. Il est conseillé de faire un diagnostic général de la chaudière avant l’hiver. Pendant la saison froide, la chaudière doit en effet fonctionner pendant plusieurs mois. Pour éviter les incendies, il est conseillé de toujours aérer la maison, même par temps froid. Au cas où du gaz s’est échappé dans la maison, il sortira par les ouvertures et ne risquera plus d’exploser. Les professionnels recommandent aussi d’investir dans un détecteur de monoxyde de carbone pour éviter les explosions. Les chaudières avec un mode sécurité peuvent aussi réduire les risques d’explosion. A noter que les chaudières électriques présentent moins de risque d’incendie que la chaudière à combustion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *