Comment bien scier à la main 

Les scies manuelles permettent d’effectuer tous les travaux de menuiserie, même les découpes importantes. La découpe de gros bastaings en long reste un travail pénible, même avec une bonne scie. Si vous ne disposez pas d’une scie électrique, il vaut mieux faire effectuer les plus grosses découpes au moment de l’achat. Pour les plus petites, l’utilisation des scies à main s’avère souvent plus pratique que la mise en chantier d’un outil électroportatif ou d’une scie à ruban. Sous réserve de savoir les manier et de choisir le bon outil de sciage, ces scies permettent d’atteindre une grande précision. En outre, elles ont l’avantage de ne pas faire voler la sciure (inconvénient que présentent les machines électriques dépourvues de dispositifs d’aspiration).

Technique de sciage à l’égoïne

Les scies à ma sont aussi moins dangereuses que les machines. La lame d’une scie égoïne est souple, il faut prend garde à ne pas la forcer pour éviter de la tordre. Lorsqu’elle coince, c’est qu’elle n’est pas suffisamment avoyée ou que la denture ne correspond pas à la dureté du bois. Avant de scier, passez de la paraffine sur lame pour faciliter la pénétration et le glissement.
Calez solidement la pièce de bois à scier. Attention à position de la main gauche (si vous  êtes droitier) : pendant le sciage; elle ne doit pas se trouver trop près de la lame pour ne pas vous blesser si la scie dérape. En revanche, pour commencer, placez le pouce contre le trait de scie tracé sur le bois; et amorcez le sciage en tirant doucement la lame vers vous.

Écartez ensuite la maintenez solidement la poignée de la scie; gardez le corps droit afin que le bras se trouve exactement dans le plan de la lame. Une fois l’amorce faite, commencez à scier d’un mouvement ample et régulier. L’attaque se fait en descendant: il faut appuyer sur la scie inclinée à 45°. En remontant, tirez simplement sur la poignée sans chercher à découper. Ne sciez pas trop vite, cela vous fatiguerait rapidement. Sciez régulièrement en faisant des pauses pour éviter les crampes.

Perfectionner la finition du sciage

La fin du sciage est délicate : pour éviter de faire éclater le bois ou de le fendre, tenez la scie presque à la verticale, et procédez par petits coups. Le morceau qui doit tomber doit être placé sur un support (s’il est gros) ou retenu afin d’empêcher la pièce de casser avant la fin de la découpe.
1- Pour bien amorcer un trait de coupe , posez votre pouce gauche (si vous êtes droitier) juste le long de la scie afin de l’empêcher de dévier; puis tirez doucement sur la scie.
2- Afin d’éviter que la scie ne se  coince lors d’un sciage en long (délignage); enfoncez une cale pour maintenir l’écartement du trait de scie plus large que l’épaisseur de la lame.
3- Choisissez la denture de l’égoïne en fonction du type de bois à scier (dur ou tendre) et de la précision du travail à réaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *